AccueilSérie TVRécapitulatif de l'épisode 4 du sympathisant

Nos derniers articles

Récapitulatif de l’épisode 4 du sympathisant

Résumé

Le sympathisant prend un tournant décisif dans l’épisode 4, embrouillant Hollywood et certains cinéastes emblématiques, laissant le capitaine dans une position surprenante et difficile.

J’imagine que lorsque le Capitaine a quitté le Vietnam, il n’imaginait pas qu’il se retrouverait sur un plateau de tournage. Et pourtant c’est là qu’il se retrouve dans l’épisode 4 de Le sympathisant« Give Us Some Good Lines », menant le juste combat en veillant à ce que le peuple vietnamien soit fidèlement représenté à Hollywood.

C’est un petit pas en avant, mais c’est une partie importante du roman original, alors que pouvez-vous faire ? Cela est également important dans l’ensemble des choses, car cela ouvre une fenêtre sur l’insensibilité et le désintérêt général avec lesquels l’Amérique considère le peuple vietnamien et son sort.

Niko est une parodie de Francis Ford Coppola

Nous avons rencontré Niko à Épisode 3, le quatrième et dernier personnage de Robert Downey Jr. C’est un réalisateur narcissique destiné à embrocher Francis Ford Coppola, ce qui veut dire son film, Le Hameauc’est fondamentalement Apocalypse maintenant.

Mais en même temps Apocalypse maintenant est l’un des meilleurs films de guerre de tous les temps, Le Hameau… n’est pas. Niko est un auteur en herbe qui pense donner la parole au peuple vietnamien, mais il faut que le capitaine lui rappelle que les personnages vietnamiens a) ne sont pas vietnamiens et b) n’ont aucune réplique pour qu’il envisage ne serait-ce que la possibilité que son magnum opus ne fonctionne pas comme annoncé.

Un passager clandestin

Elle était également dans l’épisode précédent, mais la fille du général, Lana, figure en bonne place dans l’épisode 4 puisqu’elle s’embarque avec le capitaine pour pouvoir participer à la production. Et par « participer », j’entends surtout causer au Capitaine une litanie de problèmes.

Au moins, l’ensemble est authentique. À première vue, il semble vraiment que Niko aspire à quelque chose qui ressemble à une représentation précise du Vietnam et de son peuple, mais cette illusion est rapidement dissipée. Pourtant, Lana s’amuse et parvient même à se frayer un chemin dans la production en tant que véritable personnage.

Camées !

Comme si plusieurs Robert Downey Jr. ne suffisaient pas, la production de Le Hameau C’est une bonne occasion de recruter quelques stars invitées de plus en plus prestigieuses, notamment David Duchovny dans le rôle d’un béret vert fou et John Cho dans le rôle d’un responsable des communications coréen-américain.

Lana s’intéresse également à Jamie Johnson, un jeune acteur charismatique dont le capitaine est immédiatement obligé de la protéger.

Ce qui est amusant dans cet épisode, c’est qu’il est impossible de dire où s’arrêtent le véritable racisme et l’antagonisme et où commence l’idiotie obsédée par soi-même. L’ensemble est un tel mélange d’idéaux et d’intentions contradictoires qu’il devient extrêmement divertissant à mesure que les choses tournent mal. Les figurants initiaux ne parlent pas vietnamien, le capitaine doit donc rassembler des acteurs plus authentiques – dont Bon – pour jouer les rôles mineurs, mais il doit leur apprendre des lignes de propagande communiste, qu’ils refusent de dire. Niko aime l’authenticité de leur dialogue, sans se rendre compte qu’ils le maudissent pour ne les avoir presque rien payés.

Les choses prennent une tournure explosive

Il n’est pas surprenant que tout cela se passe très mal.

Il est difficile de dire qui est responsable. Niko devrait prendre le blâme d’avoir réécrit une scène d’agression sexuelle pour Shamus (le personnage de Duchovny) et Lana, dont il a donné le nom à la mère du capitaine pour «honorer» elle et le peuple vietnamien qui a été exploité en masse.

Mais le Capitaine ne le gère pas bien non plus. Il suppose que Shamus aura un peu trop de méthode à propos du rôle et attaquera Lana sur le plateau, alors il demande à Johnson de l’attaquer et d’interrompre la scène. Pour cela, le capitaine est carrément ostracisé. Mais est-ce une offense qui mérite la mort ?

Cela semble être une question extrême, mais Le sympathisant L’épisode 4 se termine avec le capitaine presque tué dans une scène pyrotechnique qui a mal tourné. Une tentative délibérée d’assassinat ? Eh bien, des choses étranges se sont produites.

EN RAPPORT:

Lisa.D
Lisa.D
Salut à tous les passionnés de séries TV ! Mon amour pour les histoires a toujours été au cœur de ma vie, et aujourd'hui, je suis ravie de partager cette passion avec vous sur notre plateforme dédiée aux séries TV et à l'actualité du monde du petit écran. En dehors de l'écran, je m'investis dans des projets visant à promouvoir la diversité et l'inclusion dans l'industrie du divertissement. Pour moi, l'art doit refléter la richesse de notre société. À la trentaine, je continue de m'épanouir dans l'écriture et l'exploration de nouveaux horizons narratifs. Mon objectif est de partager avec vous les dernières informations sur vos séries préférées !

Latest Posts

A ne pas rater

Restons en contact

Soyez toujours à l'avance sur les dernières sorties !