Accueil Série TV Netflix se lance dans une programmation confessionnelle avec les docu-séries Moses

Netflix se lance dans une programmation confessionnelle avec les docu-séries Moses

0
Netflix se lance dans une programmation confessionnelle avec les docu-séries Moses

Netflix fait sa meilleure imitation d’Angel Studios avec « Testament : The Story of Moses », une série documentaire en trois parties diffusée en première le 27 mars 2024. Angel, le studio derrière le succès surprise au box-office « Sound of Freedom », n’est pas réellement impliqué; « Testament » est une production de Karga Seven Pictures.

Contrairement à « Sound of Freedom », « The Story of Moses » ne sortira pas en salles. Même s’il était réalisé comme un long métrage plutôt que comme une série documentaire, ce n’est tout simplement pas ainsi que Netflix fonctionne : il veut des abonnés à long terme, pas une aubaine ponctuelle au box-office.

« Testament : l’histoire de Moïse » explore la vie de Moïse et son ascension de paria et de meurtrier à prophète et libérateur des Hébreux, selon la ligne de connexion. Netflix a publié la bande-annonce le mardi 5 mars.

La présentation des docu-séries est en partie un drame scénarisé et en partie des interviews de style documentaire. Il y a les sauterelles, la séparation des mers et tous les plus grands succès de la Bible, du Coran et de la Torah. La célèbre phrase de Moïse : « Laissez partir mon peuple » est là – et elle est contestée.

'Sucre'
« Un gentleman à Moscou »

À un moment donné de l’aperçu, Moïse laisse même tomber et brise les tablettes de pierre, un peu comme Mel Brooks dans « History of the World, Part I ». (OK, donc ce n’est pas le cas exactement pareil : Moïse de Netflix avait l’intention de le faire, et il n’a jamais eu de troisième tablette.) On entend même la voix de Dieu dans la bande-annonce, et on ne parle pas du gars « Dans un monde… ».

Chacun des trois volets « Testament : l’histoire de Moïse », réalisés par Benjamin Ross, a une durée de 80 minutes. Les producteurs exécutifs sont Emre Sahin, Kelly McPherson, Sarah Wetherbee, Fikret Manoglu, Brian Nelson et Sam Anzel.

Regardez la bande-annonce ici :

Les programmes confessionnels représentent une grosse affaire de nos jours. Au-delà de « Sound of Freedom », d’autres succès récents dans le domaine incluent « The Chosen » et « Ordinary Angels ». Ce dernier est un film inspirant actuellement en salles avec Alan Ritchson et Hilary Swank ; lisez la critique d’IndieWire par David Erlich ici. « The Chosen » est en fait une émission télévisée de quatre saisons sur Jésus que Fathom Events a réutilisée pour les théâtres.

Netflix a déjà essayé à l’occasion du contenu basé sur les Écritures. Il y avait par exemple la série unique « Messie », ainsi que des programmes centrés sur la religion, comme « Unorthodox ».

Article précédent Le film de Melissa Barrera « Your Monster » acquis par Vertical
Article suivant Quand l’épisode 4 de la saison 1 de Shogun sera-t-il sur FX et Hulu ?
Salut à tous les passionnés de séries TV ! Mon amour pour les histoires a toujours été au cœur de ma vie, et aujourd'hui, je suis ravie de partager cette passion avec vous sur notre plateforme dédiée aux séries TV et à l'actualité du monde du petit écran. En dehors de l'écran, je m'investis dans des projets visant à promouvoir la diversité et l'inclusion dans l'industrie du divertissement. Pour moi, l'art doit refléter la richesse de notre société. À la trentaine, je continue de m'épanouir dans l'écriture et l'exploration de nouveaux horizons narratifs. Mon objectif est de partager avec vous les dernières informations sur vos séries préférées !