Accueil Série TV La moitié des utilisateurs de streaming ne savent pas à quoi servent les émissions de service

La moitié des utilisateurs de streaming ne savent pas à quoi servent les émissions de service

0
La moitié des utilisateurs de streaming ne savent pas à quoi servent les émissions de service

Alexa, trouve « Seinfeld ». S’il te plaît?

Une nouvelle étude réalisée par Hub Entertainment Research a révélé qu’environ la moitié des utilisateurs de streaming ne savent pas quel service propose des émissions de franchise populaires – et les licences en sont la cause.

L’octroi de licences pour des séries télévisées sur plusieurs services – en même temps ou à des moments différents – a « créé une confusion quant à savoir où [shows] résider », indique le rapport. Pour toute personne ne disposant pas d’une (particulièrement bonne) télécommande à commande vocale, c’est un problème.

Exactement 50 % des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête sur le hub (leur stylisation) ont déclaré qu’elles « ne sont pas sûres » de l’endroit où résident « The Office » et « Friends ». « The Big Bang Theory » et « South Park » ont une répartition de 55 pour cent/45 pour cent, ce qui signifie que 55 pour cent ne sont « pas sûrs » de l’endroit où les émissions sont diffusées et 45 pour cent ont au moins parié sur une supposition – correcte ou incorrecte.

Un énorme 69 pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne savaient pas exactement où « Band of Brothers » était diffusé. Nous l’avons compris, « Band of Brothers » est une série limitée de câble premium vieille de 23 ans. L’original de HBO est (de toute évidence, pensons-nous) diffusé sur Max (fka HBO Max) et a récemment été autorisé à Netflix en co-exclusivité.

Apples Never Fall met en vedette Annette Bening dans une série mystère sur Peacock
Michael Douglas et Noah Jupe dans

Hub a interrogé 1 600 consommateurs de télévision âgés de 16 à 74 ans qui a) regardent au moins une heure de télévision par semaine et b) ont accès au haut débit. Les données ont été collectées début février 2024 et les participants ont été équilibrés avec les données du recensement américain.

Trouvez ci-dessous la répartition des diffusions en continu de ces séries et d’autres séries classiques :

hub Recherche sur le divertissement

Ne vous y trompez pas : une série peut faire la différence entre s’inscrire à un service de streaming et en produire un. Trente-neuf pour cent des membres du pool du hub ont déclaré avoir rejoint un streamer pour une émission spécifique.

Netflix a le pourcentage individuel le plus élevé (27 %) d’inscriptions pour une émission spécifique. Il s’agit probablement de « Stranger Things ». Paramount+ (22 %) et Peacock (18 %) avaient respectivement les deuxième et quatrième pourcentages les plus élevés, en grande partie grâce à la NFL. Entre eux se trouve Disney+ (19 %) ; Max (17 %) avait le cinquième taux le plus élevé.

Les utilisateurs de streaming ont également déclaré qu’ils ne pouvaient pas vraiment vous expliquer les différences entre les différentes plates-formes. Près de la moitié du groupe a déclaré qu’ils n’étaient pas « confiants » dans leur capacité à expliquer à quelqu’un d’autre en quoi Apple TV+ est différent de n’importe qui d’autre dans l’espace. C’était le pourcentage le plus faible des principaux streamers.

Seulement environ 65 % des personnes interrogées ont pu vous expliquer les différences entre Max, Peacock et Paramount+ par rapport au terrain. Environ les trois quarts des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient confiantes dans la manière dont elles expliqueraient les marques respectives d’Amazon Prime Video, Hulu et Disney+ aux autres. Netflix n’est pas un problème : il existe une marque suffisamment forte et nous l’avons tous.

Article précédent Tout ce que nous savons sur les « Fichiers de l’inexpliqué » de Netflix
Article suivant 2 cinémas clés de Sundance à Park City ont déposé leur bilan
Salut à tous les passionnés de séries TV ! Mon amour pour les histoires a toujours été au cœur de ma vie, et aujourd'hui, je suis ravie de partager cette passion avec vous sur notre plateforme dédiée aux séries TV et à l'actualité du monde du petit écran. En dehors de l'écran, je m'investis dans des projets visant à promouvoir la diversité et l'inclusion dans l'industrie du divertissement. Pour moi, l'art doit refléter la richesse de notre société. À la trentaine, je continue de m'épanouir dans l'écriture et l'exploration de nouveaux horizons narratifs. Mon objectif est de partager avec vous les dernières informations sur vos séries préférées !