AccueilSérie TVHeeramandi : La revue du bazar aux diamants

Nos derniers articles

Heeramandi : La revue du bazar aux diamants

Résumé

Heeramandi passe trop de temps à montrer les compétences de son créateur, à s’embêter autour des points de l’intrigue plutôt qu’à aller droit au but.

Il est clair quelle est la vision de Sanjay Leela Bhansali Heeramandi : le bazar des diamants. Considéré comme l’un des meilleurs cinéastes et compositeurs musicaux indiens, Sanjay souhaitait mettre sa créativité musicale et esthétique dans une série hautement produite. Cependant, il est possible que la transposition de ses compétences en matière de cinéma à la télévision ait été un processus créatif devenu trop épais au fur et à mesure. C’est une série qui devient beaucoup trop blessée par ses idées, ce qui est bien dommage.

Situé dans l’Inde d’avant l’indépendance, Heeramandi est basé sur l’histoire réelle du tawaif vivant dans le quartier chaud de Heera Mandi, à Lahore. Malikajaan règne sur les courtisanes et détient les clés d’un bordel très respecté, où les femmes chantent aussi bien qu’elles séduisent. Son entêtement et son ordre envers les courtisanes sont le thème récurrent de la série, et chaque épisode donne corps aux courtisanes clés de ce cercle. Le spectacle tisse l’amour, la tragédie et la trahison. Chaque épisode semble souvent beaucoup trop indépendant malgré le fait que l’histoire soit linéaire, ce qui suggère que le storyboard n’était pas exactement bien défini.

Autour de la série se trouve la menace imminente d’une révolution contre l’Empire britannique. Les tensions montent alors que des factions de la population indienne se battent pour l’indépendance, qui, si vous êtes au courant des événements historiques, n’a été obtenue qu’en 1947. La série mélange la lutte de pouvoir de Heeramandi avec la crise d’identité de l’Inde pré-indépendante. Il parvient à démontrer la lente bulle d’une révolution, avec l’échange d’idéologies.

Mais la série Netflix est bien trop indulgente à mon goût. Il s’attend à ce que les téléspectateurs aient une compréhension unique de la période sans clarification claire de l’histoire. En même temps, les personnages parlent beaucoup trop dans l’exposition, ce qui complique encore plus l’histoire. Si une histoire est censée être complexe, faites-la en sorte. Mais le sentiment que j’ai, c’est que la série est relativement simple dans son principe, mais qu’elle a été conçue pour être beaucoup plus intelligente qu’elle n’aurait dû l’être.

Heeramandi a beaucoup à offrir. Le casting, en particulier, se jette sur le scénario, même s’il est trop maladroit et inutile. La réalisation est évidemment le pilier de la série : elle est grisante et esthétiquement belle. Il ne fait aucun doute que la série est bonne pour les yeux, mais je doute qu’elle vaille les huit épisodes. Il y a ensuite l’aspect musical qui, comme l’esthétique, est bon, mais faut-il en attendre moins de Sanjay Leela Bhansali ?

Je ne dis pas que Heeramandi : Le Diamond Bazaar est une perte de temps. À mi-chemin, l’histoire commence à se développer vers quelque chose de plus grand et les enjeux augmentent. Les histoires d’amour prennent plus d’importance et le passé s’insinue, devenant une horreur pour certains personnages. Cependant, j’ai dû m’en tenir à l’histoire pour l’écrire. Je me demande si le téléspectateur moyen prendrait même la peine de terminer la série.

Je me sens presque mal de critiquer la série télévisée tant je peux voir l’énorme effort déployé dans la production. Je suis sûr que les fans de Sanjay diront que c’est son style pour réfuter mes critiques. Il existe cependant une différence significative entre huit épisodes et un long métrage. Et comme il s’agit de sa première série créée, il y a un argument à faire valoir qu’il devrait continuer, mais cette fois, peut-être avoir un bras droit pour l’aider un peu à le reprendre.

EN RAPPORT:

Lisa.D
Lisa.D
Salut à tous les passionnés de séries TV ! Mon amour pour les histoires a toujours été au cœur de ma vie, et aujourd'hui, je suis ravie de partager cette passion avec vous sur notre plateforme dédiée aux séries TV et à l'actualité du monde du petit écran. En dehors de l'écran, je m'investis dans des projets visant à promouvoir la diversité et l'inclusion dans l'industrie du divertissement. Pour moi, l'art doit refléter la richesse de notre société. À la trentaine, je continue de m'épanouir dans l'écriture et l'exploration de nouveaux horizons narratifs. Mon objectif est de partager avec vous les dernières informations sur vos séries préférées !

Latest Posts

A ne pas rater

Restons en contact

Soyez toujours à l'avance sur les dernières sorties !