Accueil Jeux vidéos Le mécanicien de pêche de Stardew Valley est génial – combattez-moi

Le mécanicien de pêche de Stardew Valley est génial – combattez-moi

0
Le mécanicien de pêche de Stardew Valley est génial – combattez-moi

Je fais partie de ces cinglés Vallée des étoiles OMS aime pêche.

La pêche est notoirement l’une des activités les plus difficiles Vallée des étoiles. Ce n’est pas vraiment intuitif à prendre en main et même si vous y parvenez correctement, cela dépend tellement de la vitesse de réaction et du timing que cela met parfois une clé dans le jeu autrement froid. Mais pour moi, la pêche est injustement décriée dans la communauté de Stardew Valley.

Oui, c’est dur. Oui, ce n’est pas intuitif et une grande partie de votre réussite est laissée au hasard. Mais c’est exactement pourquoi j’aime Vallée des étoiles pêcher tellement. Vous ressentez une montée d’adrénaline, associée à un élément de surprise puisque vous ne savez jamais vraiment avec certitude ce que vous allez pêcher hors de l’eau.

J’ai toujours aimé pêcher dans les jeux vidéo parce qu’une grande partie est aléatoire, et cette douce et douce anticipation fait beaucoup pour mes neurones. Certaines personnes n’aiment pas cela et ont travaillé activement pour s’en débarrasser. Stardew, mais c’est en fait l’un de mes éléments préférés de tout mini-jeu de pêche. En fait, je trouve ça ennuyeux si je sais ce que je cherche. Et Vallée des étoilesle système de pêche de est compliqué ; même armé de guides ouverts dans un seul onglet affichant les schémas de mouvement, l’heure de la journée et les informations météorologiques pour chaque poisson, je ne suis pas entièrement sûr de ce que je vais pêcher.

Mon avatar, Ernest Hemingway, pêchant dans le lac de montagne de Stardew Valley

Image : ConcernedApe via JeuxServer

Contrairement à des jeux comme Traversée d’animaux ou Fire Emblem : Trois maisons (oui, il y avait un mini-jeu de pêche !), où la pêche pouvait avoir quelques éléments de synchronisation, Vallée des étoiles fait monter la barre. Appuyer sur les boutons à temps – rapidement, mais pas aussi rapidement – est déjà assez délicat, mais le fait que cela varie d’un poisson à l’autre augmente encore plus le défi.

Au moment où vous mordez, tout ce qui compte, c’est la bataille entre moi et ce petit poisson pixel ; nature humaine versus nature (numérique). J’opère par pur instinct, en ajustant mes réflexes pour qu’ils soient précis, afin de ramener à la maison cette prise convoitée. Dans ce petit monde pixelisé, je regarde l’eau, canne à pêche à la main, déterminé à rapporter un prix. L’expérience sensorielle est inégalée : le petit bobber, le poisson en mouvement, les effets sonores frénétiques : tout cela fait immédiatement passer mon cerveau en mode maître pêcheur.

Vallée des étoiles la pêche n’est pas pour tout le monde. C’est dur, et même si j’apprécie ça, je ne suis toujours pas très à l’aise avec ça. C’est très frustrant de chercher ça dans les eaux dernier attrapez votre forfait centre communautaire (pour moi, c’était l’esturgeon). Mais là encore, une grande partie de la joie du jeu vient des mécanismes qui vous obligent à prendre votre temps, que vous attendiez la récolte des récoltes, descendiez les mines ou abattiez du bois dur. C’est un plaisir de travailler pour votre ferme, et chaque mécanicien trouve une façon différente de l’exprimer. Il se trouve que celui de la pêche fait fonctionner mon cerveau de la meilleure façon possible.

Article précédent Netflix confirme la sortie de May après un retard
Article suivant Carla Gugino craignait que le « jeu de Gerald » ne soit « la fin de ma carrière »
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.