Accueil Film Repose en paix (2024) Fin expliquée

Repose en paix (2024) Fin expliquée

0
Repose en paix (2024) Fin expliquée

Reposez en paix offre beaucoup de suspense mais mène à une fin prévisible et légèrement ennuyeuse. Même si cette tension et ce jeu d’acteur convaincant garderont le public intrigué, le rythme peut sembler décousu et les points de l’intrigue précipités, le tout menant à une fin plutôt insatisfaisante.

Sergio devient un homme désespéré après avoir accumulé une dette incontrôlable. Quand l’occasion se présente pour lui de s’en libérer, il la saisit. Pendant des années, il vit dans un pays étranger sous une fausse identité, jusqu’à ce qu’un événement inattendu le fasse penser à sa famille et qu’il rentre chez lui. Par un coup du sort, il peut désormais protéger sa famille, mais le prix à payer est sa disparition, pour toujours.

Repose en paix (2024) Fin expliquée

Alors que Sergio navigue dans un monde de tromperie et de danger, la frontière ténue entre le bien et le mal devient floue, obligeant les spectateurs à remettre en question ses actions et ses motivations. Il profite d’un terrible bombardement ; il peut disparaître et est présumé mort, laissant sa famille récupérer son assurance-vie.

Alors que Sergio est en Uruguay pour tenter de survivre et de vivre, sa famille se lie peu à peu avec quelqu’un de dangereux. Brenner était l’homme à qui Sergio devait de l’argent, et il entame une amitié avec la femme et les enfants de Sergio.

Quinze ans après son départ, Sergio se lance sur Facebook pour traquer sa famille et est ému de les voir grandir. Cela le fait rentrer chez lui, et c’est là que le film prend une tournure étrange.

Un tournant sombre

Une demi-heure avant la fin, Sergio revient et traque ses enfants, s’approchant d’un air effrayant mais passant à côté d’eux. Alors que nous nous sentions auparavant désolés pour notre figure paternelle attentionnée, il devient maintenant un étrange harceleur.

On voit Sergio acheter une arme et un costume comme une sorte de tueur à gages. Alors qu’il part, nous passons au mariage de sa fille Florantina, où nous le voyons assis de façon effrayante à l’arrière.

Sergio regarde l’homme qui est la raison de son départ accompagner sa fille dans l’allée. Sergio part et sombre lentement dans la rage et la folie, pointant l’arme sur sa propre tête.

Il retourne ensuite au mariage, arme à la main, et se promène dans les lieux sans être détecté. Brenner vérifie son téléphone, l’air suspect, et vise la salle de bain où se cache Sergio. Sergio pointe l’arme sur lui mais est interrompu par son fils Mati.

Comment se termine Repose en paix ?

Sergio met un masque et commence à danser avec tout le monde au mariage. Son ex-femme et son fils le remarquent et le poursuivent. Il trébuche et son arme tombe de sa poche.

Sur le parking, Sergio se tient avec son ex-femme entre lui et Brenner, qui possède également une arme à feu. Brenner abat Sergio.

Sergio est mourant, repensant à la danse avec sa fille quand elle était enfant, et le film se termine alors.

C’est une triste fin pour Sergio alors qu’il revient voir sa famille heureuse dans les bras d’un homme qu’il déteste. Il gère cela en voulant se suicider, puis tuer Brenner.

Il n’y a pas de conflit ou de résolution claire, et la fin est précipitée par rapport au reste du film. Nous observons et découvrons ses dettes, sa famille et son séjour en Uruguay, pour qu’il soit ensuite rapidement tué à la fin. C’est bâclé et insatisfaisant.

Qu’arrive-t-il à Sergio ?

Sergio a vécu une vie de torture, passant de fardeaux financiers à l’inquiétude de manquer sa famille, puis à mourir dans les bras de son ex-femme, désormais mariée à son ennemi.

Sergio retourne dans sa famille après quinze ans passés à faire semblant d’être mort, non pas pour avoir une réelle interaction ou pour être réuni correctement, mais pour les traquer. Il est ensuite abattu, ce qui semble inutile et précipité.

Pourquoi Sergio était-il autant endetté ?

Sergio a une usine avec plusieurs travailleurs qui est en faillite. Il devait de l’argent à ses amis, à sa famille, aux banques, aux usuriers et à l’école de sa fille. Il semblait devoir de l’argent à tout et à n’importe qui.

Ses ouvriers ont démissionné après avoir attendu que les choses s’améliorent, ce qui implique qu’ils n’ont pas été payés depuis quelques mois. Ce que j’apprécie, c’est la façon dont le film a géré la dette. Ce n’est pas dû au jeu, à la drogue ou à quoi que ce soit d’excessif, mais simplement à la faillite d’une entreprise et à la pression exercée pour la maintenir.

De ce recouvrement de créances naît la partie la plus convaincante du film : la menace du Brenner. Le caractère de Brenner est fort, dominateur et on ne peut pas lui faire confiance. Ainsi, lorsque son amitié avec la femme de Sergio se développe, le public a toutes les raisons de se méfier.

Quand Sergio est tué à la fin, il n’est pas surprenant que ce soit par Brenner.

Qu’avez-vous pensé de la fin de Rest In Peace (2024) ? Commentaires ci-dessous.

Vous pouvez consulter plus en détail nos réflexions sur le film dans notre Repose en paix Revue.

Article précédent Nous étions les plus chanceux
Article suivant Des films sur les remblais derrière la grève des mineurs et les documents sur le nanisme
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.