AccueilFilmPremier aperçu de « Cela n'a pas d'importance » : Christopher Abbott est torse nu

Nos derniers articles

Premier aperçu de « Cela n’a pas d’importance » : Christopher Abbott est torse nu

Christopher Abbott revient à ses racines indépendantes et retrouve son collaborateur cinématographique de 2015 Josh Mond pour le prochain long métrage « It Doesn’t Matter ».

Abbott, qui est récemment apparu dans « Poor Things » et qui devrait diriger « Wolfman » d’Universal, joue aux côtés de Jay Will, la comédie dramatique qui tourne autour de la relation rédemptrice entre un homme perdu de Staten Island et un jeune cinéaste.

« Ça n’a pas d’importance » sera présenté en avant-première dans la section de programmation de l’ACID, gérée par l’Association française pour la diffusion du cinéma indépendant (ACID), et se déroule parallèlement au Festival de Cannes. « It Doesn’t Matter » est le premier film du scénariste/réalisateur Mond depuis son premier film à Sundance 2015 « James White », qui mettait également en vedette Abbott.

Dakota Johnson dans "Papa"

En plus de la réalisation, Mond a déjà produit « Martha Marcy May Marlene » de Sean Durkin et « Simon Killer » d’Antonio Campos. « It Doesn’t Matter » est son deuxième film.

Mond a taquiné « Ça n’a pas d’importance » sur en 2015, affirmant que même si le projet n’était « encore qu’un fragment » à l’époque, il avait des plans pour l’intrigue.

«Je veux faire des films que j’ai envie d’aller voir, et je pense qu’avec ‘James White’, c’est ce que j’ai fait. Cela commence par : « Oh, ce mec est fou et plutôt amusant. » Et puis au milieu, ça bascule, c’est comme : « Oh, quoi ? » Et puis à la fin, tu te dis ‘Oh, putain' », a déclaré Mond. «J’aime les films comme celui-là où je suis excité, et puis à la fin, tu respires profondément. C’était dur de faire ce film, vraiment dur, et après, je me suis dit : « Oh, je ne veux plus faire ça. » Mais tu as vu ce soir [at the AFI screening], les gens ressentent quelque chose. Et c’est ce que je veux en tant que spectateur.

La programmation complète d’ACID comprend neuf premières mondiales, dont trois documentaires. Les moments forts vont du drame « Most People Die On Sundays » de Iair Said au documentaire « Ce n’est qu’un au revoir » de Guillaume Brac.

Les films français incluent « A Fireland » de Mona Convert, « Château Rouge » d’Hélène Milano, « Fotogenico » de Marcia Romano et Benoit Sabatier, ainsi que « In Retreat » de Maisam Ali, une coproduction indo-française. Le programme est complété par « Kyuka – Before Summer’s End » réalisé par Kostis Charamountanis et « Mi Bestia » de Camila Beltrán.

Le programme ACID adjacent à Cannes a été lancé en 1992 et a présenté les premiers longs métrages de Justine Triet, Kaouther Ben Hania, Radu Jude, Guy Maddin, Robert Guediguian et d’autres cinéastes.

Parmi les titres cannois les plus en vogue, citons les co-stars de « Saltburn », Barry Keoghan et Jacob Elordi, qui mènent deux longs métrages cannois avec Keoghan au casting de « Bird » d’Andrea Arnold et Elordi dans « Oh, Canada » de Paul Schrader. « Megalopolis » de Francis Ford Coppola et « Furiosa » de George Miller feront également leurs débuts au festival.

Robert Bertrand
Robert Bertrand
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.

Latest Posts

A ne pas rater

Restons en contact

Soyez toujours à l'avance sur les dernières sorties !