Accueil Film La première mondiale de « Civil War » conquiert le festival

La première mondiale de « Civil War » conquiert le festival

0
La première mondiale de « Civil War » conquiert le festival

L’un des films les plus attendus d’une année électorale controversée Rouge contre Bleu, A24’s Guerre civile a fait sensation jeudi soir dans le bastion démocratique d’Austin au Texas – et les médias, sur lesquels cet article braque les projecteurs, l’ont savouré comme une pile de côtes de bœuf.

Le futur film dystopique se déroule aux États-Unis où règne un président démagogue pour trois mandats (cela vous semble effrayant, familier ? Il est joué par Nick Offerman). Guerre civile suit une journaliste de guerre, interprétée par Kirsten Dunst, alors qu’elle traverse une Amérique très hostile.

(De gauche à droite) Kirsten Dunst, Wagner Moura, Cailee Spaeny et Alex Garland lors d’une projection SXSW de « Civil War » d’A24 au Texas History Museum

Avec l’aimable autorisation A24

« Le film se veut une conversation. Il ne s’agit pas d’affirmer des choses. Ce n’est pas une conférence. Donc, vous voulez laisser de l’espace aux gens pour qu’ils puissent apporter leur part de la conversation », a déclaré le cinéaste Alex Garland lors de la séance de questions-réponses au Paramount Theatre. Il a travaillé avec A24, depuis ses débuts en tant que réalisateur et chéri d’art et essai Ex Machina.

Garland a expliqué les origines de la photo : « C’était il y a quatre ans. Je l’ai écrit à l’époque et je l’ai envoyé à A24 et ils ont juste dit : « Ouais, tout va bien », ce qui était surprenant. C’est un film courageux à financer, donc il a été très apprécié.

Dunst a ajouté : « Je n’avais jamais lu un scénario comme celui-ci, je n’avais jamais rien vu de tel. » Son processus de recherche a commencé lorsqu’elle « a mis l’appareil photo dans ma main ».

La photo met également en vedette Priscille la star Cailee Spaeny, qui a travaillé avec Garland sur sa mini-série FX Les développeurs.

A24 également projeté Guerre civile une heure après sa première mondiale au Paramount du Texas History Museum, qui possède le plus grand écran Imax du Lone Star State.

Là, Garland a déclaré qu’il voulait faire des journalistes les héros de Guerre civile car dans « toute démocratie, ils ne sont pas un luxe, mais une nécessité ».

Vous trouverez ci-dessous les tweets des médias qui deviennent fous du film. Il ouvre le 12 avril et est diffusé en Imax.

Article précédent Aperçu de l’épisode 3 de la saison 1 de Manhunt : la chasse s’étend
Article suivant Le créateur de « Apples Never Fall » voulait « proposer d’autres suspects »
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.