Accueil Film La fin de Zero to Hero (2024) expliquée

La fin de Zero to Hero (2024) expliquée

0
La fin de Zero to Hero (2024) expliquée

La fin de Zéro à héro (2024) offre à son protagoniste, Hero, ce dilemme séculaire : la chance de rester célèbre et de poursuivre la carrière de son sosie, ou de choisir l’amour, l’honnêteté et l’amitié. Vous ne serez pas surpris de savoir lequel il choisira.

Zero to Hero raconte l’histoire d’un rockeur qui rêve de se produire devant des foules immenses. Pendant ce temps, Hero et son meilleur ami, Nelson, jouent lors de soirées de bal discrètes et travaillent par quarts dans un magasin de musique. Une chose que Hero a toujours marre d’entendre, c’est à quel point il ressemble au célèbre chanteur country Sandro Sanderlei.

Après que le penchant de Sandro pour les boissons alcoolisées l’ait plongé dans le coma, Hero se voit offrir la possibilité de prendre la place de la star en tournée. Au début, Hero méprise la musique country et traite le concert d’usurpation d’identité avec mépris. Très vite, il commence à profiter de sa nouvelle renommée et tombe amoureux de son producteur, Lulli, l’ex au cœur brisé de Sandro.

La fin de Zero to Hero (2024) expliquée

Hero et Lulli passent la dernière nuit de leur balade à cheval dans une ferme. Les deux s’assoient autour d’un feu de camp avec les agriculteurs avant d’aller dormir dans une grange. Il est clair que Lulli commence à tomber amoureuse de « Sandro », mais elle veut éviter d’avoir à nouveau le cœur brisé. Hero essaie d’expliquer que ce n’est pas lui qui l’a trompée, mais ne révèle pas la vérité.

Le lendemain, Lulli demande à l’un des ouvriers agricoles de conduire Hero à l’aéroport car elle ne l’accompagnera pas à Sao Paolo pour son prochain concert. Lorsqu’elle vérifie son téléphone, Lulli est furieuse de voir un mème de l’émission précédente où Hero a embrassé un mannequin et dit qu’elle ne veut plus jamais le revoir.

Hero et Nelson s’embrassent

Lorsque Hero arrive sur les lieux, il trouve Nelson et s’excuse de s’être perdu dans le faste et le glamour de la célébrité. Il avoue qu’il ne voulait pas la gloire, mais que les gens écoutent sa musique et apprécient son travail. L’échange sincère se termine avec les deux amis qui s’embrassent.

Alors qu’Agnaldo est ravi d’apprendre que le vrai Sandro est sorti du coma, le propriétaire du label Jacques se soucie peu de la santé de la star country. Jacques souhaite que Hero reprenne définitivement la carrière de Sandro. Après tout, Hero est plus sympathique, plus talentueux et n’est pas alcoolique. Le vrai Sandro recevrait une récompense pour s’éloigner de la vie publique tandis que Hero continuerait à se faire passer pour lui indéfiniment.

Le héros signe le contrat… en quelque sorte

Hero accepte les termes de son contrat et le signe malgré qu’Agnato le supplie de reconsidérer sa décision. Cependant, confronté à ses amis, Hero révèle qu’il a signé le contrat au nom de Sandro, ce qui signifie qu’il n’y est pas lié.

Il met alors en place un plan pour se venger de Jacques qui consiste à kidnapper le pauvre Sandro de son lit d’hôpital et à l’amener à la salle de concert. Agnaldo invite également le plus grand reporter de potins du pays et lui promet une interview exclusive avec Sandro.

Pendant ce temps, Lulli, au cœur brisé, a un tête-à-tête touchant avec son père qui lui conseille de suivre son cœur. Elle accepte d’assister au concert de Sandro avec son père et sa belle-mère.

Le héros obtient sa fille

Le soir du grand spectacle, Hero monte sur scène, proclame son amour pour Lulli et chante une chanson qu’il a écrite pour elle. Après son moment sous les projecteurs, Hero invite le vrai Sandro à monter sur scène. Les deux musiciens s’embrassent et Sandro offre sa guitare à Hero.

De retour dans les stands, Jacques est plus que furieux du spectacle sur scène et rejette toute la faute sur Lulli. Elle arrête le barrage d’insultes de Jacques en lui donnant un coup de genou à l’aine avant de courir dans les coulisses pour rencontrer Hero.

Zéro à héro se termine comme toute bonne comédie romantique devrait le faire ; le héros nommé Hero se retrouve face à face avec la fille de ses rêves, et les deux s’embrassent et se confessent leur amour tandis que les personnages secondaires les encouragent depuis le banc de touche.

Découvrez mes réflexions approfondies sur le film dans son ensemble dans mon De zéro à héros (2024) Critique

Article précédent Fichiers de la revue inexpliquée de la saison 1
Article suivant L’Iowa bat LSU dans le match de basket-ball universitaire féminin le plus regardé de tous les temps
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.