AccueilFilmDoc 'Carol Doda', Tard dans la nuit avec le diable

Nos derniers articles

Doc ‘Carol Doda’, Tard dans la nuit avec le diable

Les questions-réponses sont un incontournable des week-ends d’ouverture indépendants, car elles ont tendance à vendre des billets, mais Picturehouse de Bob et Jeanne Berney a élevé la barre en proposant au public des revues burlesques en direct de sept minutes avant des projections sélectionnées de documentaires. Carol Doda seins nus au Condor. L’ode à la femme et au San Francisco des années 1960, où elle s’est révélée seins nus, sort en édition limitée à New York, Los Angeles, San Francisco et San Rafael. Les danseurs de ce que Bob Berney a appelé un « burlesque à la Doda » ne seront pas seins nus », a-t-il déclaré – « mais assez proches ».

Les danseurs commencent dans le public puis se déplacent vers l’avant du théâtre sur un fond d’image et de son spécialement conçu à l’écran. «Cela vous amène immédiatement dans ce monde. Vous êtes là avant le début du film », a-t-il déclaré.

« Événeriser » un film est génial si vous pouvez le faire. Le box-office est bien meilleur mais reste un peu bizarre depuis le Covid. Berney espère que le bouche à oreille lors des avant-spectacles et le documentaire permettront aux gens de s’asseoir. « En tant que film indépendant, c’est une façon pour nous de travailler avec l’exploitant pour montrer que nous voulons vraiment soutenir le théâtre. »

Carole Doda passe de quatre à 25 cinémas la semaine prochaine, dont une demi-douzaine dans la Bay Area, et sera déployé jusqu’en avril, atteignant 150 à 200 emplacements. Le distributeur, désormais également producteur de burlesque, fera une revue cette semaine au NuArt à Los Angeles et au Roxy à San Francisco, en ajoutant ensuite l’Angelika à New York. Les pré-spectacles dépendent de la disponibilité des danseurs sur chaque marché, avec 10 à ce jour, dont deux au Canada, et d’autres sont en cours de déploiement.

Le documentaire des cinéastes de San Francisco Marlo McKenzie et Jonathan Parker a été présenté en première à Telluride en 2023 et au Mill Valley Film Festival. Il suit Doda, une jeune femme audacieuse qui a tiré l’un des premiers coups de feu lors de la révolution sexuelle des années 1960 et est devenue un sex-symbol international et une attraction touristique de San Francisco juste derrière le Golden Gate Bridge. Elle est décédée en 2015 à 78 ans.

Le film a été produit par le co-fondateur et batteur de Metallica, Lars Ulrich, et est basé en partie sur Trois nuits au Condorun mémoire de Benita Mattioli, l’épouse du copropriétaire de Condor, Pete Mattioli.

(Les cinéastes organiseront également une séance de questions-réponses traditionnelle.)

Films IFC Tard dans la nuit avec le Devil du duo australien Colin et Cameron Cairnes sort sur 1 034 écrans, large pour IFC, qui affirme que le film pourrait produire le meilleur week-end d’ouverture du label. Se déroulant presque en temps réel, le film se déroule lors d’un talk-show de fin de soirée de 1977 qui, de manière inattendue, passe d’amusant à sinistre, déchaînant le mal dans les salons de la nation. Avec David Dastmalchian (La brigade suicide, Oppenheimer) en tant qu’animateur de talk-show Jack Delroy. Georgina Haig incarne sa femme et Faysal Bazzi, une voyante.

La photo Image Nation Abu Dhabi et Spooky Pictures a été créée au SXSW – voir la critique de Deadline – et a depuis été présentée au Festival Fantasia de Montréal, au Festival du film de Sydney, au BIFAN en Corée, à Sitges, au Festival du film de Londres et à Toronto After Dark. Cameron et Colin ont remporté le prix du meilleur scénario pour le film à Sitges. Voir Révision des délais.

Mubi présente la comédie noire de Radu Jude N’attendez pas trop de la fin du monde à New York (IFC Center) et à Los Angeles (Laemmle Royal). S’étend à davantage de marchés la semaine prochaine et tout au long du mois d’avril.

Le réalisateur roumain dont Malchance Frapper Ou Looney Porn a remporté l’Ours d’Or à Berlin en 2021, lance un autre coup sombre et comique sur les indignités de la vie moderne. Angela (Ilinca Manolache), assistante de production surmenée et sous-payée, est chargée de filmer une vidéo sur la sécurité au travail pour une société multinationale à Bucarest. Lorsqu’une des personnes interrogées fait une déclaration qui déclenche un scandale, Angela doit réinventer l’histoire. Avec des apparitions de Nina Hoss, Uwe Boll et l’alter ego TikTok d’Angela, Bobiță. La critique de Deadline dit que « ce film volontairement non commercial mais sanglant pourrait être véritablement fondateur dans son approche anarchique et totalement individualiste, glissant la subversion discordante et godardienne dans un drame humain sombre et comique, à la Ruben Östlund. »

The Avenue ouvre le premier film du thriller policier d’Adam Cooper avec Russell Crowe Chiens endormis en sortie sur 69 copies. Crowe est un ancien détective des homicides à la mémoire fracturée, obligé de revisiter une affaire dont il ne se souvient plus. Alors que la vie d’un homme est en jeu dans le couloir de la mort, il doit rassembler les preuves brutales d’une enquête pour meurtre vieille de dix ans, révélant ainsi un sinistre réseau de secrets et de trahisons enfouis. Avec Karen Gillan Marton Csokas, Tommy Flanagan, Harry Greenwood et Thomas M. Wright. Écrit par Cooper & Bill Collage, adapté du roman d’EO Chirovici, The Book Of Mirrors.

L’énigme du feu de Yellow Veil Pictures, écrit et réalisé par Weston Razooli, sort dans plus de 30 sites à travers le pays, dont Alamo Manhattan à New York, Alamo DTLA à Los Angeles et plus de 30 cinémas sélectionnés à travers l’Amérique du Nord, avec un tirage 35 mm. Présenté en première à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes et également projeté au TIFF. Un néo-conte de fées se déroulant dans le Wyoming suit trois enfants espiègles faisant une course pour leur mère qui devient une odyssée. À la recherche de sa tarte aux myrtilles préférée, les enfants sont kidnappés par des braconniers, combattent une sorcière, déjouent un chasseur, se lient d’amitié avec une fée et se lient pour devenir les meilleurs amis pour toujours. Avec Razooli, Leo Tipton, Charles Halfrod.

Comédie Temps libre de Cartilage Films, écrit et réalisé par Ryan Martin Brown dans son premier long métrage, ouvre au Quad à New York, ajoute Los Angeles la semaine prochaine, se prolonge jusqu’au printemps. Dans ce film de recherche de sens dans le monde moderne, Colin Burgess incarne Drew, approchant de la fin de la vingtaine et, avec elle, de sa relative jeunesse. Cherchant à opérer un changement soudain, il décide de quitter son travail de bureau et de « profiter de la vie ». En parcourant rapidement ses amis, ses passe-temps et ses objectifs, Drew ne tarde pas à se rendre compte qu’il ne sait pas quoi faire de sa nouvelle liberté. Mettant en vedette un large ensemble d’artistes amusants de New York et filmé sur place au milieu de la « Grande Démission » de l’Amérique.

Il s’agit du premier long métrage de Cartilage, lancé par Jasper Bach il y a quelques années en tant qu’agent de réservation de salles mais un moment en sommeil. Bach, anciennement d’IFC Films, a rejoint Variance Films l’année dernière et l’a relancé en tant que label plus petit pour distribuer des films indépendants américains à petit budget qui, selon lui, devraient être défendus. Bach a déclaré qu’il avait été présenté à Brown et à son film « et j’ai trouvé que c’était génial. Il parlait si bien, avec une compréhension rare, de sa génération d’une manière qui ne s’était jamais autant reflétée à l’écran auparavant.

From Utopia, thriller de vengeance queer Femme ouvre cette semaine au IFC Center de New York, puis au Grove à Los Angeles, avec une expansion nationale le 5 avril. Stars Nathan Stewart-Jarrett (Bonhomme de bonbons) et George Mackay (1917). Réalisé par Sam H. Freeman et Ng Choon Ping, il a été créé dans la section Panorama de la Berlinale. Stewart-Jarrett (Inadaptés, Bonhomme de bonbons, Broyer du noir) incarne la drag queen à succès Jules, dont la vie et la carrière sont détruites par une violente attaque homophobe. Lorsqu’il rencontre l’auteur principal Preston (MacKay) dans un sauna gay, l’agresseur ne le reconnaît pas, permettant à Jules d’infiltrer sa vie et de se venger. Les débuts du scénario de Freeman (Industrie, Ça va faire mal et La puissance) et le metteur en scène de théâtre Ng. Voir la revue de Deadline à Berlin.

Robert Bertrand
Robert Bertrand
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.

Latest Posts

A ne pas rater

Restons en contact

Soyez toujours à l'avance sur les dernières sorties !