Accueil Film Code 8 : Révision de la partie II

Code 8 : Révision de la partie II

0
Code 8 : Révision de la partie II

Résumé

Un spectacle surpuissant, avec des visuels forts, du suspense et des cascades palpitantes, Code 8 : Partie II est une suite digne d’intérêt et qui vaut bien le détour.

Code 8 a commencé sa vie comme un court métrage sur YouTube, mais est devenu l’un des films de super-héros les plus réussis non basés sur une IP existante, surtout après ses débuts sur Netflix en 2020. Les attentes sont désormais grandes pour sa suite Code 8 : Partie II. Robbie et Stephen Amell reviennent pour jouer respectivement Connor Reed et Garrett. Alex Mallari Jr. (Le projet Adam), Jean Yoon et Sirena Gulamgaus.

Code 8 : Révision de la partie II et résumé de l’intrigue

Code 8 : Partie II reprend quelques années après la fin du film original et nous montre ce qui est arrivé aux personnages principaux. La fin du Code 8 a vu Connor Reed (Robbie Amell) s’enfuir après avoir participé à un incident ayant entraîné la mort de policiers. Code 8 : 2e partie se concentre sur ce que fait le personnage d’Amell après avoir passé des années en prison.

L’histoire se concentre sur Connor qui se tourne vers le baron de la drogue Garrett, qu’il méprise, pour l’aider à protéger un jeune adolescent appelé Pav. Pav a une cible sur le dos après avoir vu la police tuer son frère. Connor et Pav cherchent alors à se venger et tentent de survivre.

C’est l’histoire familière d’un homme sauvant une jeune fille et traversant l’enfer pour le faire. On a peut-être vu ce format 100 fois mais ça marche. Des films comme celui-ci tirent leur charme de leur scénario inoffensif, de leur jeu d’acteur décent et de beaucoup d’action.

L’histoire ne perd pas de temps à associer Connor au jeune Pav et entre directement dans l’action. J’apprécie un film qui ne traîne pas dans l’introduction des personnages mais qui les montre à travers la progression des dialogues et de l’action.

Non seulement les visuels forts brillent, mais le jeu des acteurs est très impressionnant. Une large gamme de super pouvoirs sont exposés pour capter l’imagination du public, mélangés à des moments intenses, puissants et émotionnels pour les personnages et les acteurs.

Normalement, je ne suis pas fan du ralenti, mais il y a quelques scènes où ce film réussit.

La police robotique et les chiens de science-fiction sont assez intimidants, et c’est une nouvelle approche des personnes dont les pouvoirs ne sont pas la race puissante et dominante, mais opprimés. Peut-être que cela nous montre à quel point nous devrions avoir peur de l’IA et des robots.

Code 8 : Partie II vaut-il la peine d’être regardé ?

Code 8 : Partie II a un rythme fort et régulier tout au long, menant à un récit sincère et plein d’espoir fince qui aurait pu être un peu prévisible, mais il est parfois agréable de se sentir justifié de deviner la direction et les choix d’un film.

Au fur et à mesure des suites, Code 8 : Partie II est le niveau supérieur. Une énorme amélioration par rapport au premier. Le scénario est convaincant et bien développé ; le conflit a ouvert la voie à des arcs de personnages dramatiques, ajoutant de la profondeur aux personnages de retour et aux nouveaux.

Code 8 et Code 8 : Partie II sont des incontournables pour tous ceux qui recherchent un film d’action palpitant.

Qu’avez-vous pensé de Code 8 : Partie II ? Commentaires ci-dessous.

Article précédent Code 8 : Explication de la fin de la partie II
Article suivant Arts martiaux en direct, chorégraphie de combat – IndieWire
Salut à tous les gamers ! Je suis Robert Bertrand, un rédacteur web et passionné de jeux vidéo. Mon univers tourne autour des pixels, des manettes, et des aventures épiques qui font vibrer le monde du gaming. Doté d'une plume passionnée et d'une passion dévorante pour les jeux vidéo, j'ai navigué entre les lignes de codes et les univers virtuels. Mon parcours m'a amené à combiner ma passion pour l'écriture avec mon amour pour le gaming. En tant que rédacteur web spécialisé dans les jeux vidéo, je suis constamment à l'affût des dernières actualités, des sorties à ne pas manquer, et des tendances qui redéfinissent le paysage du gaming. Mon objectif est de partager avec vous des analyses approfondies et des recommandations éclairées. Parmi la multitude de jeux qui ont marqué mon parcours, "The Legend of Zelda: Ocarina of Time" reste mon incontestable favori. Cette aventure emblématique a marqué mon enfance, et la façon dont elle mélange narration immersive, exploration et bande son magistrale en fait une expérience qui résonne toujours profondément en moi.